DSC_0033

D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours préféré me laver avec du savon. J’entends déjà les furies adeptes des gels surgras au PH neutre et sans parfum : « mais t’es folle, le savon ça assèche grave la peau, malheureuse !!!«  Ouais, c’est vrai. Sauf bien sûr si comme moi tu utilises un VRAI savon de Marseille et que tu te tartines ensuite de crème hydratante.

Alors bien sûr, il m’arrive parfois de succomber et de passer du côté obscur de la force. Mais rien à faire, le savon est définitivement mon adoré.

DSC_0029

Tu penses que dès l’instant où je foule les terres de la région PACA, je m’empresse de faire le plein de ces pavés précieux. Et comme je fonctionne vachement avec ma vue et mon odorat, flâner devant les étals des artisans savonniers (?!) est pour moi un véritable régal. La vérité, je pourrais y passer des heures !

Mes dernières conquêtes ? Fruit de la passion, cerise, hibiscus (une tuerie) et opium. Sans oublié les incontournables au patchouli, à la noix de coco et à la verveine broyée (la pauvre).

DSC_0034

Et sous la douche, je te dis pas, c’est l’extase ! Ça mousse, ça lave et surtout ça sent tellement bon … Oui parce que ce qu’il y a de bien avec le vrai savon de Marseille, c’est qu’il est fabriqué à base d’huile végétale et non d’huiles essentielles. Donc le parfum reste, du début à la fin. Et ce qu’il y a de bien, c’est qu’entre ce début et cette fin il y a un bon mois. Du coup, à 1€ la savonnette, c’est en plus vachement économique !

Allez, c’est pas le tout mais faut que je trouve où les caser maintenant