Ma routine make-up « retour de vacances »

Le truc que j’aime le plus quand je suis bronzée (comment ça, « rouge » ?!) — outre le fait d’avoir moins de boutons et de faire pâlir de jalousie les copines — c’est que je me maquille vachement moins. Côté teint, inutile d’en faire des tonnes : un peu de poudre de soleil pour réchauffer un teint hâlé, et hop ! Déjà à ce stade du maquillage, on a gagné 10 minutes, je vous dis pas la révolution. Pour les yeux, intensifier mon regard avec un bon mascara volumateur suffirait presque à faire la farce. Exit donc les traits de liner bien travaillés ou les yeux charbonneux. Les lèvres enfin, que je colorie comme à mon habitude d’une teinte légèrement rosée.

Voici donc une petite revue de mes nouveaux beauty chouchous qui ne me quittent plus depuis quelques semaines maintenant.

(Lire la suite…)

Gap ou pas gap ?

Je sais : vous vous demandez sans doute comment vont mes coups de soleil (si, si, vous vous demandez)… Et bien rassurez-vous, ils vont très bien, je vous remercie (tant de sollicitude de votre part me touche, vraiment — je te vois ricaner derrière ton écran 13 pouces, vilain). Dans mon prochain article sur le Costa Rica (oui, encore un), lorsque je vous parlerai de la fabuleuse péninsule de Nicoya, rappelez-moi de vous faire un topo sur l’agressivité du soleil et sur l’inefficacité de l’indice 60 !

En attendant, attardons-nous sur l’histoire un peu surréaliste du jour : j’ai acheté récemment un truc chez Gap pour la première fois de ma vie ! Non pas que je fusse fâchée outre mesure avec cette enseigne les gars, mais j’avoue n’y mettre que très rarement les pieds et ne jamais y trouver de truc fittés à mon goût. Mais alors d’où sort ce soudain revirement de situation, je vous le demande ? Mystère et boule de gomme, je ne sais toujours pas comment j’ai atterri dans ce Gap, ni même comment j’ai fini dans cette cabine d’essayage et encore moins comment je suis repartie avec cette blouse. Mais est-ce vraiment important finalement ? Quand on voit à quel point elle déchire, je répondrais que non.

(Lire la suite…)

Tropicale

Voilà que j’ai un nouveau toc : figurez-vous que ma nouvelle lubie de se fondre dans le décor ne s’est pas seulement cantonnée au maillot de bain toucan de la dernière fois. Voyez qu’avant de partir au Costa Rica, je suis tombée par le plus grand des hasards (je cherchais un jogging pour l’avion à la base) (rien à voir, vous en conviendrez) sur cette jupette aux allures de jardin botanique tropical.

Ni une ni deux-trois-nous-irons-au-bois (je suis en forme), j’ai donc embarqué ladite jupette à la place du jogging de voyage. C’est-est-dire que je n’ai pas réussi à en trouver un qui ne me fasse pas ressembler à une grosse vache molletonnée !

Bon mais soyons sérieux quelques instants : quid du dilemme « a-t-on, fashionnement parlant, le droit de porter des nippes couleurs locales sans passer pour un Mickey ? » Et bah les gars, dans la mesure où on n’abuse pas trop (genre tshirt avec le drapeau du Costa Rica floqué dessus) et qu’on dose correctement la chose (on évitera par exemple le maillot toucan ET la jupe tropicale), je crois bien que oui.

(Lire la suite…)

Resort

¡Hola amigos!

Ça y est, les vacances sont finies (hashtag oinoin). Évidemment, comme à chaque fois que je traverse plus de 4 fuseaux horaires, j’ai la tête complètement à l’envers : je suis un zombie la journée, je suis au taquet à 4h du mat’ et je parle en espagnol à mon boulanger ! Bref, vous ne m’en voudrez donc pas si je fais une petite pause dans mon récit costaricien pour vous coller à la place un gif animé de grande qualité.

C’est-à-dire que très bientôt, vous pourrez trouver dans un Marionnaud près de chez vous la nouvelle collection croisière de Essie, composée de 4 vernis aux nuances très calientes !

(Lire la suite…)